Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 09:36
Souvenirs du salon de Genève et de son ambiance chaleureuse !
Souvenirs du salon de Genève et de son ambiance chaleureuse !
Souvenirs du salon de Genève et de son ambiance chaleureuse !
Souvenirs du salon de Genève et de son ambiance chaleureuse !
Souvenirs du salon de Genève et de son ambiance chaleureuse !
Repost 0
Published by auka
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 17:25
Les dédicaces du Docteur K  ( mai-juillet)

Une saison particulièrement riche en nouveautés... jugez- en !

- dimanche 22 mai, salon de Vernon ( 27), dans le château de Bizy .

- samedi 28 et dimanche 29 mai, salon de Sainte Mère Eglise.

- samedi 4 juin après midi, FNAC Melun (22 rue Paul Doumer).

- samedi 11 juin après midi, salon du groupement des Ecrivains médecins au Procope, 75006 Paris.

- vendredi 24 et samedi 25 juin, les Pontons Flingueurs , Annecy.

- samedi 16 et dimanche 17 juillet, Salon du livre de Saint Vaast la Hougue.

- vendredi 22 au dimanche 24 juillet, le Chien Jaune, festival du polar à Concarneau.

Et ça va continuer en août ...! informations à suivre...

Repost 0
Published by auka
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 17:18

Nouvel article sur blacknovel1 22 avril 2016

L’étrange Halloween de M.Léo de Olivier Kourilsky by Pierre FAVEROLLE Editeur : Glyphe éditions

J’ai découvert Olivier Kourilsky lors de son précédent roman, Le 7ème péché. Il est donc inutile de vous dire que la première chose qui me vient à l’esprit pour parler de ce roman, c’est la maitrise de l’intrigue. Léo Hernandez, dit le Mexicain, est planqué dans un hôtel avec une cargaison de drogue. Il se rend bien compte que, quand on complice José, s’absente avec une excuse bidon, Léo est aux abois. Quand il entend des bruits dans le couloir, il dilue la poudre blanche dans les toilettes juste avant que la police ne débarque. Quand Marchand, son patron, le convoque, c’est pour aller voir « Le Patron ». Léo n’en mène pas large, et la Patron lui confie la mission de la dernière chance : Trouver 50 000 euros, montant de la cargaison perdue et aller chercher une autre livraison, en Angleterre cette fois ci. Pour l’argent, il va chez son complice José, car celui-ci a bien du mettre de l’argent au frais. Surpris par la femme de José, il est obligé de s’en débarrasser avant de récupérer de l’argent dans un trou caché derrière du lierre. Avec des faux papiers, il embarque pour l’Angleterre, direction le château de Grwych au pays de Galles, un château connu pour ses fantômes ! C’est là bas qu’il doit remettre l’argent. C’est là-bas qu’il rencontre David et Agnès Timsit, un couple juif qui fait un pèlerinage dans ce lieu qui a accueilli des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Le couple est accompagné de Pauline et de son petit ami Dylan. Sauf que Pauline est kleptomane et qu’elle va voler à Léo le carnet dans lequel il note tout ! On peut dire que ce roman est court mais il faut dire que cela va très vite. A coups de chapitres ne dépssant que rarement 6 à 7 pages, avec ses phrases où il n’y a que le strict minimum, avec cet équilibre parfait entre descriptions et dialogues, ce polar pur jus est un pur régal. On est vite emporté par le rythme, par les rebondissements et par les situations qui alternent entre humour et haute tension au fur et à mesure que l’on avance dans le livre. Car Léo va bien relever le défi de réaliser cette mission de récupérer un paquet empli de drogue, mais il va être poursuivi par l’équipe du commandant Hubert Piron de la brigade des stupéfiants ainsi que par la bande de Marchand qui, une fois la mission remplie va vouloir se débarrasser de ce témoin gênant. Sans compter que le commissaire Maupas, ex-commissaire à la retraite, va faire son entrée vers le milieu du livre … C’est un vrai plaisir de lire cette histoire maitrisée de bout en bout, d’autant plus les événements vont s’enchainer les uns après les autres, que beaucoup d’entre eux vont nous prendre par surprise, et que au bout du compte, on sort de ce livre heureux. Heureux d’avoir fait un bout de chemin avec ces personnages, heureux d’avoir lu une bonne histoire, heureux d’avoir passé un excellent moment sans autre prétention que de s’amuser. Une lecture plaisir, pur plaisir.

Ne ratez pas les avis de L'oncle Paul et de Claude Le Nocher

Repost 0
Published by auka
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 17:11
Repost 0
Published by auka
commenter cet article
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 18:37
Le docteur K sera au salon du livre de Genève vendredi 29 et samedi 30 avril

JE VOUS ATTENDS AVEC MES AMIS SUR LE STAND GLYPHE (B272) !

Repost 0
Published by auka
commenter cet article
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 05:06
23-24 avril, Cita'livres à Oléron !
23-24 avril, Cita'livres à Oléron !

SI VOUS ETES DANS LE COIN ... JE VOUS Y ATTENDS !!

Repost 0
Published by auka
commenter cet article
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 19:14

Un grand merci à, Serge Perraud !

http://www.k-libre.fr/klibre-ve/index.php?page=interview&id=145

http://www.k-libre.fr/klibre-ve/index.php?page=livre&id=4655

Repost 0
Published by auka
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 13:48

mardi 5 avril 2016 Affaire n°161: "L'étrange halloween de M. Léo" d'Olivier Kourilsky.

Meurtrier: Olivier Kourilsky Victime: L'étrange hallowen de M. Léo Taille de l'arme: grand format Type d'arme: Glyphe Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 204 Prix de la caution versée: 15 euros Contacter le meurtrier: Son facebook - Son site internet Dossier ouvert le: 29 mars 2016 - fermé le: 31 mars 2016

Informations relatives à l'enquête: Je lis ce roman dans le cadre d'un partenariat avec l'auteur. J'avais déjà lu un de ses romans dans le cadre d'un premier partenariat. J'ai remarqué qu'il avait écrit un autre roman je lui ai donc demandé s'il accepterait de me l'envoyer en échange d'une chronique et il a accepté très gentiment. Je remercie donc Olivier Kourilsky pour ce service presse. Résumé de l'enquête: Trafiquant de drogue, Léo Hernàndez, dit Le Mexicain, est un superstitieux maladif. Le soir d'Halloween, son patron l'expédie au pays de Galles pour négocier une cargaison de came dans un château hanté. Léo va y croiser un couple de chirurgien français et leur fille Pauline, adolescente perturbée, gothique et un peu kleptomane. C'est le début d'une suite de rebondissements: le malfaiteur, poursuivi par la police et par ses anciens complices, veut récupérer son bien à tout prix, un précieux carnet, garant de sa survie. L'ex-commissaire divisionnaire Maupas trouve là une occasion rêvée de sortir de sa retraite. Quelques lignes de rapport d'enquête: Mes conclusions sur le meurtre: J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. L’écriture est fluide et l’histoire se lit assez rapidement. Olivier Kourilsky nous fait une fois de plus entrer assez facilement dans son univers. Les idées s’enchaînent bien et sont intéressantes. L’auteur alterne entre retournements de situations et moments un peu plus calme où l’on apprend des informations tout de même essentielles sur les personnages. Rien n’est laissé au hasard et tous les protagonistes sont importants ! Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est qu’en tant que lecteur nous pouvons nous aussi découvrir les suspects et leurs raisonnements ! J’ai beaucoup aimé l’idée de nous faire découvrir le pays de Galles que je ne connais pas du tout. L’auteur nous fait partager le voyage un peu comme si un ami nous racontait ce qu’il avait vécu. J’aurais peut-être apprécié un petit peu plus de détails concernant les paysages ou certains lieux visités… Mais ces endroits dans lesquels évoluent les personnages m’ont tout de même donné envie de découvrir ce pays ! J’ai trouvé intéressant que l’auteur alterne les points de vue. En effet l’on peut suivre le quotidien peu banal d’une famille avec ses problèmes, une enquête policière et le côté des trafiquants. Ce que je pourrais un peu reprocher c’est que les points de vue sont externes… Je pense que cela aurait donné une autre dimension et peut-être parfois un petit peu plus d’émotion avec des points de vue internes. Même si l’on sait de tout de même beaucoup de choses et que l’auteur ne joue pas forcément avec le suspense cela ne nous empêche pas d’essayer de trouver le véritable nom des coupables. Le retournement de situation à la fin du roman est surprenant et personnellement je ne m’y attendais pas, même si j’avoue avoir eu quelques petits soupçons. La fin est, selon moi, trop romancée pour un policier mais après c’est vraiment un avis qui me concerne. Je pense que j’aurais fini l’histoire sans le dernier chapitre ou avec une fin concernant plus l’enquête que la partie privée des protagonistes. En résumé un roman que j’ai pris plaisir à lire et une enquête vraiment intéressante.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/04/affaire-n161-letrange-halloween-de-m.html

Repost 0
Published by auka
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 13:41

5 avril 2016 Olivier KOURILSKY : L'étrange Halloween de M. Léo. Je ne suis pas superstitieux, ça porte malheur !

Encore une opération qui tombe à l'eau, pour Léo, le trafiquant de drogue superstitieux. L'intrusion de la police le fait paniquer, de même que son complice José, et il a juste le temps de balancer la came dans les waters. Plus de preuves, pas d'arrestation. Sauf qu'il perd une somme conséquente, une bagatelle de cinquante mille euros, et que sa crédibilité envers Marchand, son employeur, est entamée. Lequel Marchand le convoque auprès du grand Patron. Léo, la tête encapuchonnée afin qu'il ne distingue pas le visage de l'homme, se voit confier une mission d'importance. Une double mission, devrais-je écrire. D'abord retrouver les cinquante mille euros que Léo lui a fait perdre, ensuite récupérer de la marchandise, en Galles du Nord, près de Liverpool. La vie ne s'annonce pas rose pour Léo le superstitieux. L'argent doit être remis dans le jour de la fête d'Halloween dans un château en ruines, et la réception de la drogue dans le cimetière de Highgate à Londres, dans la partie interdite au public. D'abord il lui faut trouver la somme nécessaire. Sachant ou supposant que son ami José, qui a disparu de la circulation, possède un gentil magot, il s'introduit dans son jardin et commence à fouiller. Il trouve le trésor mais est surpris par la compagne de José. Un faux mouvement, dans ces cas-là il s'agit toujours d'un faux mouvement, il la bouscule, elle tombe, sa tête se réceptionne mal, bref la jeune femme est partie rejoindre ses ancêtres. Mais cela ne l'empêche pas de mettre la main, et même les deux, sur un sac bourré de billets. De quoi se refaire une santé et plus. Alors départ pour l'Angleterre, sans tarder. La famille Timsit, composée de David, le père, d'Agnès, la mère, de Pauline, la fille, et de Dylan, le petit ami de celle-ci, a décidé de visiter la Grande-Bretagne, et plus précisément le comté de Conwy, en Galles du Nord. En réalité il s'agit d'un pèlerinage, le père de David y avait été accueilli en compagnie de quelques deux cents autres jeunes réfugiés juifs dans les années 1939-1940. Et puis cela ne peut que changer les idées à Pauline qui depuis son accident de la circulation a tourné la page, et la petite sage est transformée en gothique, tatouée et percée, et surtout est devenue kleptomane. Un souci pour David et Agnès, qui chirurgiens de renom, n'apprécient pas les nouvelles fréquentations policières de Pauline. Quant à Dylan, le petit ami, c'est un mal obligé qui va peut-être la canaliser, même si sa présence suppose des dépenses supplémentaires. La visite nocturne du château de Gwrych enchante David et Agnès. Pour Léo, c'est tout autre chose. Il est entouré de masques et ne s'aperçoit pas que l'un de ceux qui viennent de le frôler, un Frankenstein et un Dracula, l'un des deux donc, lui a subtilisé son précieux carnet noir. Or il consigne sur ce petit cahier ses faits et gestes, ses rendez-vous et non seulement cela va lui manquer, mais si bloc tombe entre des mains malveillantes, cela risque de lui jouer un tour pendable. Celle qui a subtilisé l'objet n'est autre que Pauline. Commence alors un chassé-croisé entre l'adolescente et Léo jusqu'à Paris en passant par le cimetière de Highgate que les jeunes gens ont décidé de visiter nuitament. Il va même essayer de la traquer, mais sera effrayé lorsque celle-ci lui montrera les dents dans la rue : elle porte comme denture un dentier en véritable imitation de vampire et arbore des yeux rouges. Il pense, toujours cette superstition maladive, être en présence d'un vampire. David et Agnès, surtout Agnès d'ailleurs, requièrent les services de leur ami l'ancien commissaire Maupas, lequel ne peut rien refuser à la jeune femme dont il est secrètement amoureux. La brigade des Stups et la Criminelle sont de la partie, à cause de la mort inexpliquée de la compagne de José et de la découverte du cadavre de celui-ci pataugeant dans la Seine. Il flotte comme un petit air de fantastique dans ce roman mené tambour battant, peut-être à cause d'Halloween et de certains lieux qui servent de décor, pourtant c'est un vrai roman policier qui nous est proposé. Les scènes cocasses ne manquent, surtout pour le lecteur, car pour certains des protagonistes, ce sont plutôt des épisodes dramatiques qui se jouent. Habilement construit, ce nouvel opus permet de retrouver des figures connues, dont on a fait la connaissance dans les précédents ouvrages d'Olivier Kourilsky, et ne me parlez pas de coïncidences heureuses, car tout est coïncidences dans la vie. Les rebondissements se succèdent à un rythme effréné, dans une mise en scène haute en couleurs. Le personnage de Pauline est attachant malgré, ou à cause, de ce revirement dans son comportement, ayant subi un traumatisme dont il lui est difficile de s'extraire. Quant à Maupas, il se révèle un digne successeur des détectives d'antan, il est vrai qu'il est un ancien policier ayant fait ses preuves sur le terrain, mais l'épilogue est comparable à ces bons vieux romans de suspense qui jouent sur les retournements de situation.

http://leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/2016/04/olivier-kourilsky-l-etrange-halloween-de-m-leo.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_share_auto

Repost 0
Published by auka
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 19:26
Samedi 9 avril, le Docteur K sera à la librairie Chauvelin, Corbeil

Bonjour, Ce sera avec un grand plaisir que nous vous accueillerons Olivier et moi pour partager cet échange autour de son dernier livre. A très bientôt. Christine

Repost 0
Published by auka
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Docteur K
  • Le blog du Docteur K
  • : tout sur les polars du Docteur K
  • Contact

Profil

  • auka
  • médecin chef du service de néphrologie dialyse au centre hospitalier sud francilien de 1982 à 2009, j'écris des romans policiers médicaux (  8 parutions depuis 2005...)
  • médecin chef du service de néphrologie dialyse au centre hospitalier sud francilien de 1982 à 2009, j'écris des romans policiers médicaux ( 8 parutions depuis 2005...)

Recherche

Liens